La tendance « It sisters »

Elles sont belles, riches, célèbres, et forment des tandems médiatiques. Sœurs de sang ou sœurs de cœur, « partners in crime » ou BFF.… Les expressions sont nombreuses pour mettre en scène la complicité des « it sisters ».

Nul besoin de les présenter, Gigi et Bella Hadid, Kendall et Kylie Jenner, Cara et Poppy Delevingne, Taylor Swift et Karlie Kloss pour ne citer qu’elles. L’époque est au duo, une formation qui détrône l’anciennement cool gang de filles (le « squad » ). Jusqu’ici rien de nouveau sous le soleil, personne n’a oublié la célèbre paire formée par Paris Hilton et Nicole Richie dans les années 2000.

Oui, mais quand même. 2016 aura été l’année des binômes, que ce soit dans la sphère de la mode, de la musique ou du cinéma. Egéries à deux sur papier glacé, défilant ensemble sur les podiums, ou à la tête de leur propre collection de vêtements : les nouvelles icônes des jeunes ont compris comment faire de l’argent. Les médias et les industries leur ont emboîté le pas, et guettent avec des dollars plein les yeux, l’arrivée des petites sœurs à l’instar d’une Lottie Moss.

b206f60f4edc055e92613ba97f8f4276

Jouant de leur ressemblance, avec plus ou moins deux ans d’écart, elles ont néanmoins des personnalités et des looks complémentaires. Chacune joue sur son propre terrain et il y en a pour tous les goûts : Gigi Hadid la blonde californienne un peu barbie versus Bella sa soeur plus féline, grunge et mystérieuse. Kendall la liane qui joue le style boyish versus Kylie la pin up ultra glamour ; Cara l’actrice en herbe délurée et Poppy la mondaine de la noblesse anglaise. Avec à chaque fois, des positionnements image bien ciblés : l’une grand public et l’autre plus niche.

Ces « it sisters » ont moins de 25 ans et elles représentent toutes un empire dans leur domaine. La chanteuse Taylor Swift et le mannequin Karlie Kloss ont surfé sur la vague des sœurs de cœur, au point de faire la couverture de Vogue US en 2O15 en tant que BFF. Une occasion pour Vogue de célébrer l’amitié les bons sentiments : gentillesse, complicité, soutient… Bref, une image très loin de l’univers « impitoyable » de la mode. Ni compétition ni concurrence entre les deux reines ? Bien sur que si, mais discrètement, on s’en amuse, on en rit via des tags « qui de nous deux connaît le mieux sa bbf ? ».

Karlie Kloss and Taylor Swift by Mikael Jansson for Vogue US March 2015
Karlie Kloss and Taylor Swift by Mikael Jansson for Vogue US March 2015

Cette tendance semble signer la fin de l’ego trip, du me myself & I. C’est le retour des valeurs humaines, on affiche sa bienveillance et son empathie, on prône le travail en famille. L’union fait la force. Vendre son image seule c’est bien, à deux c’est mieux. Quand on sait ce que pèse une Kendall ou une Kylie Jenner sur les réseaux sociaux, ce serait vraiment dommage de ne pas s’allier pour doubler la mise. Et bien sur, les binômes sont interchangeables pour un maximum d’efficacité : les copines de tes copines sont mes copines. Kendall squatte avec Gigi, Bella avec Kylie, et Taylor avec Cara. Elles sont toutes plus ou moins amies d’enfance et ont été mises très jeunes sous les projecteurs. Vous l’aurez compris, les it sisters ont leur propre écosystème au sein de la sphère people et fashion.

La vague des duos n’est pas un épiphénomène, c’est une véritable tendance qui s’étend jusque dans les coulisses de la mode. En effet, il n’y a jamais eu autant de duos de designers à la tête des grandes Maisons de prêt-à-porter : Valentino, Courrèges, Kenzo parmis d’autres. La direction artistique devient une cellule composée, où chacun apporte son expertise. L’époque du D.A. star et autocentré devient une ombre de la mode. Etre à deux constitue une réelle valeur ajoutée, et ca, personne n’en a jamais douté.

Kendall Jenner & Gigi Hadid

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *