Courreges spring summer 2016 ad

Campagne Courrèges printemps-été 2016 : les mots plus forts que l’image

Voilà une initiative qui change le paysage de la publicité de mode. Pour l’été 2016, la marque Courrèges passe sous silence la campagne photo traditionnelle pour laisser la place aux mots et aux mots seuls.

Au coeur des années 60, Courrèges incarne une mode libre et novatrice, émancipée des carcans traditionnels. Bouleversant la société  et la scène de la mode par ses vêtements à l’architecture révolutionnaire, la marque à l’origine de la petite robe blanche est très tôt qualifiée d’avant-gardiste et demeure encore aujourd’hui le symbole du courant futuriste.

Pour leur première campagne publicitaire, le jeune duo de designers Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer directeurs artistiques de la marque depuis 2015, rivalise d’audace et de modernité avec les grandes années Courrèges. Bousculant les codes classiques de la publicité de mode, la campagne printemps-été 2016 prévoie d’occulter le produit pour se concentrer sur l’essentiel : le concept. Seuls les mots « jacket », « dress » et « skirt » occuperont les doubles pages blanches des magazines, en référence à trois pièces emblématiques du vestiaire féminin ; celles qui ont rythmé le défilé par leurs multiples déclinaisons de couleurs et d’imprimés.

Le message de la publicité est simple : faire table rase du superflu, se débarrasser de l’image et se concentrer sur le sens intime du langage. « A une époque où les images sont omniprésentes et parfois dénuées de sens, les mots nous rappellent que le langage est notre bien le plus précieux », a déclaré la Maison dans un communiqué. S’inscrivant pleinement dans la tendance essentialiste du « less is more » et du « back to basics » qui refait surface à l’heure où le consommateur est saturé de tout, Courrèges prône un message de mode différenciant par sa simplicité et son universalité. Par ce procédé méta-linguistique, il s’agit également de réaffirmer que la jupe, la veste et la robe sont des éléments identitaires, constitutifs de l’ADN de la marque.

Courrèges sort des sentiers battus, invoque la pensée platonicienne, honore le monde des idées aux dépens du monde des images. N’est-ce pas là un comble ? Non, c’est une brillante stratégie marketing d’engagement par l’absence, qui sollicite l’imagination et incite le consommateur à sortir de sa caverne pour découvrir par lui-même ce qu’il en vraiment de cette collection printemps-été 2016. Alors rendez-vous en point de vente ?

Courreges spring summer 2016 ad

Courreges spring summer 2016 ad

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *